Le Tour de France (juillet 2015 - septembre 2016)

Toutes les réponses à vos questions ! Partie 1/4 La vie sur la route

Il y a quelques temps, je vous avais proposé de nous poser des questions, celles que vous vouliez, et apparemment pas mal de choses vous questionnaient !

Pour ceux qui ne nous connaitraient pas encore, nous sommes donc Ronan, Julie et Enorha, respectivement 32 ans, 29 ans et 2 ans et demi. Nous sommes partis fin juillet 2015 pour un périple qui doit durer 2 ans environ.

11807122_920346781345452_1986838001303554103_o

Ronan était administrateur réseau pour l’entreprise Bouygues Télécom, moi j’étais médiatrice scientifique puis mère au foyer.

Las de vivre en Région Parisienne, cela faisait 3 ans que nous tentions de partir, chacun cherchant du travail, et puis l’entreprise de Ronan faisait des départs volontaires avec prime à la clé, pour ceux qui avaient un projet.

Bon nous n’avons pas eu la prime, mais nous nous étions mis d’accord pour partir quand même !

Notre souhait est donc de faire connaître notre boutique de moyens de portage et d’accessoires autour du portage, de rencontrer les parents porteurs et futurs porteurs, de les faire se rencontrer, qu’ils essaient des moyens de portage, que l’on échange et passent un bon moment ensemble.

Cela fait 8 mois que nous sommes partis, que nous vivons de manière nomade, en camping-car, en famille. Que nous apprenons à nous connaître nous-même, que nous faisons face à des galères et de grands bonheurs.

Nous avons mis 1 an pour préparer tout ça, pour que Ronan démissionne, que j’écrive le projet, qu’il devienne viable et réalisable. Que nous trouvions notre camping-car (Petit Caillou) à Brest, que nous nous formions comme moniteurs de portage (à Brest aussi :p). Et puis que ce projet mûrisse dans nos têtes 🙂

Nous remercions au passage nos familles et nos amis, qui ont tout entendu niveau idées farfelues, et qui nous ont soutenus (quand même :p) 🙂

 

La vie sur la route :

Combien d’heures par jour roulons-nous ?

Avant même que nous soyons partis, nous savions que nous ne voulions pas rouler de nombreuses heures par jour.

Tout d’abord parce que notre fille hurlait quand ça commençait à devenir un peu trop long, et parce que ce n’est pas notre vision du voyage.

Généralement nous roulons environ 1h par jour, quelques fois plus, il nous est arrivé de rouler 2h pour atteindre un point plus loin que d’habitude (ce qui nous a valu une chute dans un fossé, le soir du nouvel an, à 20h). Et une fois nous avons dû rouler 7h en plusieurs fois, pour un rendez-vous important pour Ronan. Le must c’est quand nous n’avons que 30 minutes pour rejoindre notre spot pour la nuit !

 

11228119_920346424678821_2935572298337404423_o
Le jour du départ

Restons-nous stationnés plusieurs jours au même endroit ?

Pour ce qui est du stationnement, c’est aléatoire, j’aime à penser que nous nous laissons porter par nos envies. Nous avons des obligations, du fait de notre parcours prévu par semaine, et les rencontres organisées dans chaque département.

Mais quand nous sommes libres, et qu’un coin nous plaît, nous pouvons y rester quelques jours (pas plus de 3, nous adorons changer d’air). Bon… quand nous avons eu la grippe, nous sommes restés longtemps au même endroit, mais c’était plus de la survie à ce moment-là :p

 

Trouvons-nous facilement des endroits pour stationner ? Devons-nous démarcher les mairies ?

Nous avons une merveilleuse application téléphone pour savoir où stationner ! Park4night regroupe les aires pour camping-cars, les parkings où il est possible de passer la nuit et les endroits de camping sauvage. Le top du top est que les utilisateurs laissent leurs avis sur les aires, ce qui nous permet de ne pas y aller à l’aveuglette et de savoir s’il y a de l’eau, de l’électricité et de quoi vidanger sur place.

Pour ce qui est des mairies, non pas du tout, elles ne savent même pas que nous passons par chez eux (sauf quand je laisse une petite carte avec un dessin et l’adresse de notre page fb, pour leur partager nos photos de notre passage, dans leur boîte à lettres).

 

P1010822
Le Gard

Comment choisissons-nous les lieux pour y rester ? Le prévoyons-nous à l’avance, ou bien c’est à l’arrache ?

Nous prévoyons assez peu à l’avance, nous sommes tombés d’accord sur le fait que cela enlevait un peu ce côté « liberté » du voyage que nous aimons tant. Par contre nous nous posons plus tôt sur une aire, ce qui nous permet d’en partir pour en trouver une autre quand ça craint un peu (musique très forte, personnes qui boivent, voitures qui tournent toute la nuit…), ce qui n’est arrivé que 2 fois en 8 mois 🙂

 

P1020013
Les Palhers de Bramonas – Lozère

Quels sont les endroits les plus sympas que vous ayez pu voir ?

Nous sommes allés dans des endroits merveilleux, entourés de nature, seuls au monde, sans bruit. Nous avons aussi testés les endroits pas terribles, au bord d’un aéroport, en plein centre-ville avec tous les désagréments que cela implique, à côté d’une salle des fêtes un samedi soir (« ces soirééééées laaaaaa »), sur une aire squattée par des personnes qui buvaient jusqu’à très tard. Le ratio est heureusement assez faible par rapport aux chouettes endroits que nous avons pu découvrir.

En terme de départements, nous avons craqué pour le Pays Basque et sa nature luxuriante, Annecy et son calme et sa beauté, la Lozère et sa nature à couper le souffle, l’Aude et ses mystères, les Hautes Alpes et sa neige… nous arrivons finalement à trouver à chaque endroit du beau, et à profiter des quelques instants magiques que nous apportent chaque lieu.

P1010346
Les Angles

Laissons-nous de temps en temps le camping-car quelques jours ?

Nous ne laissons pas vraiment le camping-car, en tous cas pas longtemps, et quand nous n’avons pas le choix. Il contient tout notre stock, alors nous préférons l’avoir pas loin, et puis nous aimons être dedans en fait, c’est notre cocon, alors nous ne ressentons pas ni le besoin, ni l’envie d’aller ailleurs 🙂

Il nous est arrivé de n’avoir pas le choix, de devoir le stationner loin de nous, comme en Janvier quand nous avons passé quelques jours dans ma famille. Nous sommes malheureusement tombés dans un département avec très peu d’aires pour stationner, après une nuit auprès d’un aéroport (donc une nuit blanche), et comme nous devions le vider pour le faire réparer (après la chute dans le fossé), nous l’avons laissé sur un parking et avons dormi chez mes cousins. Je ne vous cache pas que c’était un peu dur, Petit Caillou nous manquait, un peu comme si le 4ème membre de la famille n’était pas là 🙂

Merci de nous lire ! A demain pour la suite des réponses à vos questions !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s